Chambres d'hôtes, gîtes et locations de charme pour vos vacances

Chambre d'hôtes Domaine de la Grosse Pierre (Chiroubles)


envoyer à un ami Envoyer cette fiche à un ami

Présentation

Le Domaine de la Grosse Pierre, situé au milieu des vignes, est un lieu privilégié pour une halte paisible ou un séjour oenologique en Beaujolais.
Véronique et Alain vous y accueillent dans leurs 5 chambres aménagées dans une ancienne maison de maitres entièrement restaurée, dotée d'une vue imprenable sur le vignoble.
La maison d'hôtes est attenante à leur maison d'habitation, mais totalement indépendante pour votre tranquillité.
5 chambres d'hôtes avec sanitaires privés, grande salle commune avec cheminée, salon réservé aux hôtes, terrasse, , grande cour ombragée, piscine avec jardin, possibilité de garage
Dégustation et vente de vins à la propriété.

Photos Voir le diaporama

Tarifs de l'hébergement

Tarifs en

Type d'hébergement Chambre Suite
Nombre 5
base pour deux personnes / jour 80 €
base pour deux personnes / semaine    
Lit supplémentaire 15 €
Petit déjeuner Inclus

Services proposés sur place

  • Piscine
  • Parking
  • Wifi
  • Carte bancaire acceptée
  • Jardin
  • Cheminée
  • Lit bébé
  • Garage

Langue(s) parlée(s)


francais francais  

Informations complémentaires

Les derniers avis de voyageurs

4 Avis

15/08/2015
(2,75/5)
"La nuit"
Impossible de dormir les chambres sont mal isolées nous avons dormi trois heures pour un séjour que nous espérions au calme et reposant sans enfants malheureusement ce ne fut pas le cas.


03/07/2012
(5/5)
"Un havre de paix"
Excellent accueil après une journée moto sous 34°! Nous avons apprécié la piscine et la vue imprenable. Le calme de la nuit. Nos motos ont dormi à l'abri. Nous reviendrons avec plaisir. Un grand merci à nos hôtes.


17/02/2012
(5/5)
"Superbe"
Veronique and Alain are a charming and welcoming couple, run an excellent but unpretentious b&b, provide an excellent simple breakfast and make formidable wine which you can sit drinking in the evening on their beautiful terrace. What more could the heart desire?